le S.B.O.S. lutte contre la jussie à Pouancé


Sur l'étang Saint Jacques à Pouancé, un travail minutieux a été réalisé pendant trois jours pour venir à bout des herbiers de cette plante invasive.

En très peu de temps, l'espèce exotique invasive a recouvert les bordures de l’étang sur une superficie d’environ 160 m².

Début octobre, le S.B.O.S. s’est occupé de cette plante particulièrement invasive et résistante. Elle forme un tapis et colonise le site au détriment de la flore locale. Originaire d'Amérique du Sud, cette plante a plutôt coutume de se développer sur l'eau mais ici elle prolifère également sur terre.

Un travail minutieux a été réalisé pendant trois jours pour venir à bout des herbiers. Dans un premier temps les parties aquatiques ont été traitées. L’association Promo Travail de Pouancé a réalisé un arrachage manuel de la plante. L’entreprise Moreau et associés d’Andigné s’est attaquée aux parties terrestres, à l’aide d’une pelle mécanique. Près de 30 m3 de sédiments ont été enlevés. Les produits issus de l’arrachage et les sédiments ont été enterrés dans une fosse profonde.

La mise en place d’un filet a été nécessaire pour limiter la propagation de la plante vers l’aval. En effet, un simple fragment ou une seule graine de celle-ci peut créer des herbiers de plusieurs hectares en seulement deux ou trois ans, et peut combler un milieu en quelques années.

On distingue la plante à ses feuilles regroupées en petites rosettes et à ses belles fleurs jaunes en période de floraison.

Si vous identifiez un foyer de Jussie, contactez au plus vite le S.B.O.S. au 02.41.92.52.84.

1.Jussie avant intervention

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2.Création d'une fosse pour enterré la jussie et les sédiments

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3.Mise en place d'un filet pour limiter la colonisation aval

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4.Décapage de la couche superficielle des sédiments

Mise à jour le: 08/11/2017 - 11:04