Bienvenue sur le site du Bassin versant de l'Oudon

Thématique Milieux aquatiques.

Rivières, Ouvrages hydrauliques, Zones humides et Réglementation

Les impacts des barrages sur les milieux aquatiques

Les habitats de la rivière

Zone d’eau courante sur l’Oudon (radier)

On parle d’habitat pour décrire les conditions d’environnement qui permettent à une espèce de remplir ses fonctions vitales (nourriture, reproduction, repos).

La profondeur, la vitesse des courants, la nature des fonds, la température, la présence de caches sont des éléments essentiels des habitats aquatiques. Naturellement dans une rivière, il existe une alternance entre habitat d’eau calme (appelé mouille) et habitat d’eau courante (appelé radier). Sur les rivières où il y a de nombreux barrages, les habits d’eau courante disparaisse à cause de la retenue d’eau stagnante. Ainsi, on ne retrouve plus certaines espèces de poissons qui apprécie les eaux courantes (ex : le Chabot). 

La circulation des poissons

Un ouvrage hydraulique constitue un obstacle pour la circulation des organismes aquatiques et en particulier pour les poissons.

Ce problème peut être vital pour certaines espèces de poissons migrateurs (ex : l’Anguille).

La remontée des poissons est d’autant plus difficile que les seuils sont hauts et nombreux.

 

La dynamique fluviale et le transport sédimentaire

Le lit et le profil d’un cours d’eau résultent d’un ajustement permanent entre les débits et les sédiments charriés par la rivière.

La rivière dissipe ainsi ses trop plein d’énergie en érodant ses berges et en roulant ses matériaux (ex : sable). Elle dépose au contraire ses alluvions lorsqu’elle n’a pas assez de puissance. Les barrages changent le fonctionnement des cours d’eau. Ainsi, en amont des ouvrages les vitesses de courant sont ralenties et les sédiments se déposent. Cela entraine un envasement et un colmatage du fond de la rivière.

Mise à jour le: 17/09/2014 - 08:38