Bienvenue sur le site du Bassin versant de l'Oudon

Au Tremblay, on recense les poissons

Une pêche électrique a été réalisée fin septembre, sur la Verzée (affluent de l’Oudon) au Tremblay, pour recenser la population de poissons et évaluer l’état de santé de la rivière.

Une pêche électrique, c’est quoi ?

Cette technique consiste à faire passer un faible courant électrique dans l’eau pour immobiliser temporairement les poissons. Sans danger pour les poissons, cela permet de les récupérer à l’épuisette pour les compter, les mesurer, les peser avant de les relacher. Le cheptel piscicole du cours d’eau peut ainsi être statistiquement évalué. Si celui-ci est en adéquation avec le potentiel de production de la rivière, c’est que la rivière offre les conditions propices au développement des espèces et fonctionne correctement.

 

 

Une pêche en amont du moulin Colin

La pêche a été réalisée à l’aide d’une embarcation sur une distance d’environ 500 mètres en amont du moulin Colin. Le but de celle-ci était d’inventorier et d’évaluer la population piscicole avant travaux. En effet, le S.B.O.S doit restaurer prochainement la Verzée au droit du moulin.

La Verzée abrite une diversité de poissons

Les échantillons montrent plusieurs espèces de poissons blancs avec notamment le Rotengle, le Gardon, la Tanche, le Goujon et le Chevesne. Les carnassiers sont également présents représentés par le Brochet et la Perche.

Une pêche électrique réalisée par la fédération de pêche

Cette pêche électrique a été confiée par le S.B.O.S. à la Fédération pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique de Maine et Loire (F.P.P.M.A.), qui communiquera prochainement les résultats. Une autre pêche sera réalisée 3 ans après travaux.

Mise à jour le: 04/12/2017 - 17:05

Partager cet article