Bienvenue sur le site du Bassin versant de l'Oudon

La Charte Jardiner au naturel

 
A l'image de la charte signée avec les préconisateurs agricoles, une charte a été signée en 2014 avec les espaces de ventes dédiés de produits phytosanitaires (jardineries,

 magasins de bricolage,…) afin qu’ils fassent la promotion des solutions alternatives à ces produits auprès des particuliers.

Jusqu'à 33 magasins du territoire (dont les 30 jardineries vendant des produits phytosanitaires aux particuliers) ont signé cette charte. Les vendeurs ont été formés aux méthodes de jardinage au naturel par le Syndicat du Bassin de l'Oudon. Les enseignes proposaient à leurs clients des animations autour du jardinage au naturel.

 

Afin de renforcer la démarche, les collectivités qui sont chargées de la gestion des déchets ou intéressées par le développement des pratiques de compostage et de paillage, ont également signé la charte. Plusieurs associations soutiennent également la démarche.

 En 2017, suite à l’application des lois Labbé et de transition énergétique, la vente en libre-service des produits phytosanitaires a été interdite dans les jardineries. En 2019, cette disposition fut renforcée par l’interdiction totale de vente de produits phytosanitaires aux particuliers et aux collectivités.

Dans ce contexte, les formations des vendeurs ont été arrêtées à partir de 2017 et le suivi des magasins a été allégé. La distribution des supports de communication disponibles est maintenu à la disposition des enseignes.

Fort apprécié par les enseignes du territoire et devant la nécessité de maintenir les efforts pour favoriser les pratiques favorables à l’eau et à la biodiversité, le Syndicat réfléchit actuellement aux solutions pour maintenir la dynamique initiée par cette charte. Il conviendra probablement de l’adapter pour répondre aux besoins toujours existants tout en élargissant les thématiques abordées et les signataires potentiels.

 

La Charte Jardiner au naturel, ça coule de source ! a été initiée en 2005 sur le bassin versant rennais par la M.C.E. (Maison de la consommation de l’environnement), Rennes métropole, le S.M.P.B.R (Syndicat mixte de production d’eau potable du bassin Rennais) et Jardiniers de France. Elle s’est depuis étendue à la Bretagne et aujourd’hui en Pays de Loire sous l’impulsion de la C.R.E.P.E.P.P. (Conférence Régionale Ecophyto En Pluri Partenariat), dans le cadre du plan régional Ecophyto, et regroupe aujourd’hui plus de 200 jardineries.

Pour plus d’informations : www.jardineraunaturel.org     www.jardiner-autrement.fr      www.ecomotives53.fr

Mise à jour le: 02/06/2020 - 17:10