Bienvenue sur le site du Bassin versant de l'Oudon

Thématique inondation.

Prévention, Prévision, Protection, et mémoire des crues.

1999 - 28 Décembre

Période intense : du 24/12/1999 au 27/12/1999, soit 4 jours

SEGRE – Ecluse de Maingué (code banque hydro M3851810)
Pluviométrie de bassin : 64mm
Hauteur maximale : 2.16m  Débit maximal : 233m3/s   Période de retour : 22ans
CRAON –Centre  (code banque hydro M3731810)
Pluviométrie de bassin : *
Hauteur maximale : *   Débit maximal : 74m3/s    Période de retour : *

*donnée indisponible

Etat du sol : saturé
La période préparatoire (de septembre 1999 à novembre 1999 inclus) est en excès de pluviométrie avec + 50% par rapport aux moyennes.
Le mois précédent l’épisode intense est particulièrement pluvieux.
Il n’y a pas eu de gel et de la neige seulement le 27.

Type de crue : d’hiver, multi-pics, rapide, intense et volumineuse
C’est une crue d’hiver, générée par un épisode pluvieux survenu du 24 au 27 décembre. Pour la période intense, plusieurs pointes pluvieuses ont eu lieu (les 17-18, puis le 22, puis du 24 au 27 puis le 30 décembre 1999). La plus importante à l’échelle du bassin versant est celle du 24 au 27/12/99 avec des cumuls pluviométriques sur ces 4 jours localement supérieurs à 90mm. C’est une crue à plusieurs pics, avec plusieurs pointes durant l’épisode pluvieux. La vitesse de montée de la première pointe de crue est rapide (passage de 20 à 175 m3/s en 32 heures soit +116,3 m3/s par jour). Les affluents de l’Oudon ont également la même configuration avec deux pointes de crue importantes. La crue de décembre 1999 apparaît volumineuse et forte en débit instantané mais son volume est de moins en moins important d’amont en aval comparé à la crue de 1995.

Observations :
Sur l’Oudon, la crue présente un double pic.
A Marcillé (Châtelais) l’Oudon connaît une crue de période de retour importante de l’ordre de 40 ans.
On note une période de retour assez importante pour le débit maximal instantané du Chéran à la Boissière (21 ans) qui participe à la crue de l’Oudon.
A Maingué-Segré, cette crue est identique à celle d’octobre 1966 et placée au 3ème rang des plus hautes cotes de crue enregistrées. Elle atteint 2.16m de hauteur et 233m3/s. Sa période de retour à Maingué-Segré est d’environ 20-25ans.

Synthèse extraite de l’Etude de cohérence du bassin de la Maine – Etape 2 : Etude hydrologique et analyse des crues de référence – Hydratec - 2008

Mise à jour le: 17/05/2016 - 14:54