Bienvenue sur le site du Bassin versant de l'Oudon

Thématique inondation.

Prévention, Prévision, Protection, et mémoire des crues.

1997 - 26 Février

Période intense : du 23/02/1997 au 26/02/1997, soit 4 jours

SEGRE – Ecluse de Maingué (code banque hydro M3851810)
Pluviométrie de bassin : 58mm
Hauteur maximale : 1.66m  Débit maximal : 175m3/s  Période de retour : 7ans
CRAON –Centre  (code banque hydro M3731810)
Pluviométrie de bassin : *
Hauteur maximale : *  Débit maximal : *  Période de retour : *

*donnée indisponible

Etat du sol : non saturé
La période préparatoire (de septembre 1996 à janvier 1997 inclus) est déficitaire sur l’ensemble du bassin versant, entre -20 et 0% par rapport aux moyennes. Le mois précédent la crue ne présente pas de particularité significative. Cette crue s’est produite sans influence du gel et de la neige.

Type de crue : d’hiver, mono-pic, assez rapide, intense mais peu volumineuse
C’est une crue d’hiver, générée par un épisode pluvieux survenu les 24 et 25 février. Sur ces 4 jours, le cumul  pluviométrique est de l’ordre de 50-70 mm.
Cet épisode bref a généré une crue monopic.
La vitesse de montée est assez rapide (passage de 20 à 190 m3/s en 2jours soit +85 m3/s par jour en moyenne). Dans une moindre mesure que la crue février 1996, la crue de février 1997 est une crue importante en terme de débit instantané maximal (qui augmente en période de retour d’amont en aval) mais relativement faibles en volume. S’agissant d’une crue monopic, elle est à débit égal moins volumineuse que la moyenne.

Observations :
Sur l’Oudon, la crue de février 1997 est moins importante que celle de février 1996. Elle est un point de repère pour l’apparition des dommages importants sur l’agglomération de Segré. Le débit instantané maximum atteint 167m3/s pour une hauteur de 1.58m.
Sa période de retour est proche d’environ 10ans

Mise à jour le: 17/05/2016 - 14:45